Sommaire

Mythothèque

Table des matières

Définition
Fausse interprétation




Notes

(1) Stawarczyk, David  [Uni- versité de Liège - ULiège. Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychopathologie cognitive ]  



11. Informer  • Mythothèque

11.2.j.  Du vagabondage de l'esprit



 Définition

On nomme vagabondage de l'esprit "une pensée découplée d'une tâche en cours" (1). Ne pas confondre avec la rêverie qui n'est pas liée à une tâche à réaliser.  Le vagabondage est généré par le désintérêt de la tâche imposée ou l'ennui ou encore une pression affective forte, un intérêt intellectuel majeur, une angoisse latente. Il s'agit donc d'un évitement de l'immédiat. Le contenu de cette pensée est à visée très personnelle et déconnecté du présent.  Il présente deux aspects  :
    1/ positif : prospective, planification, sur les champs intellectuel et/ou affectif.
    2/ négatif  : a/ déficit attentionnel au présent, b/ rumination (affectif), fixation obsessionnelle.


Fausse interprétation

Contrairement à ce que dit J. Siaud Fachin, il n'est en rien aléatoire et suit une logique même s'il passe du coq à l'âne pour explorer tous les possibles. Il n'est pas que richesse, il peut aussi mener à l'obsession, à la dépression, voir à l'accident (inattention).