Sommaire

Table des matières

4. Approche psychométrique
  4.1. Vers le test.
  4.2. La psychométrie.
 
4.3. Quel test et pourquoi ?
  4.4. Les  Wechsler
  4.5. L'anamnèse.
  4.6. La passation du test.
  4.7. L'analyse des résultats.

 
4.8. Leur restitution
  4.9 Les inventaires






[1] En fonction des capacités des enfants surdoués, l'âge de passation a été abaissé d'un an.






[2] D'après Gardner.



4. Surdouement : Approche psychométrique

4.9. Les inventaires complémentaires


Si le Wechsler est tout-à-fait pertinent pour la détermination du surdouement et incontournable
pour sa certification (sphère scolaire), les résultats obtenus et/ou le comportement peuvent révéler des difficultés ou des problématiques qu'il importe alors d'interroger. Par ailleurs, l'être humain ne peut se résumer au seul intellect : l'individu est aussi un être social qui agit sur son milieu comme il est aussi modifié par lui. Le contexte familial, scolaire, social, est donc essentiel à connaître parce qu'il peut soit favoriser l'expression des capacités révélées par le test, soit, au contraire, les inhiber, parfois fortement, au point qu'elles peuvent s'inscrire en déficit sur le test.

Lorsqu'on observe des écarts trop importants sur les résultats du test, il y a lieu, outre les optionnels, de pousser plus loin l'inves- tigation, afin de rechercher les causes de ces écarts, d'en mesurer les effets pour mettre en place, si besoin, un accompagnement.

À cette fin, plusieurs outils sont disponibles sous forme de questionnaires autodoxes (que le sujet cote lui-même), rapides de passation et d'évaluation, ils peuvent apporter un éclairage pertinent sur les difficultés ressenties par le sujet ou évoquées par le milieu.

Il serait absurde de faire passer l'ensemble de ces inventaires, c'est au praticien de choisir en fonction des problématiques révélées celui ou éventuellement ceux qui seront à même de mettre en lumière les problématiques, d'en mesurer les effets et par là-même d'orienter l'accompagnement sur des données plus précises.

Ces inventaires dont la cotation est assurée par le sujet lui-même peuvent apparaître comme parfaitement subjectifs, mais c'est justement là leur intérêt que de partir de la façon dont l'individu se perçoit ou perçoit ses difficultés, puisque ce sont ces mêmes perceptions qui modulent son comportement : il importe donc de les connaître pour obtenir les changements souhaitables.

Dans le cadre des enfants surdoués, comme des adultes, voici une liste non-exhaustive, des ces principaux inventaires spécifiques aux différentes problématiques rencontrées, utilisables en fonction de la situation :

Nom
Auteurs
Champs
Âges
Observations
Inventaire chrestique
Brunault
Utilisation des aptitudes
dès 7 ans [1]
Version enfant et version adulte.
SEI
Coopersmith
Estime de soi
dès 7 ans Version scolaires => 25 ans et version adulte.
IdS
Morin
Image de soi
dès 7 ans Décliné sur base SEI. Versions idem SEI.
MDI
Per Bech
Échelle de dépression
dès 7 ans Échelles différentes 8-10, 11-13 et 14-17 ans.
EdI
Pourtois
Éducation implicite familiale
dès 7 ans Besoins éducatifs de l'enfant.
ESP
Frost et alt
Perfectionnisme
adultes
Avec mesure de l'anxiété, des TOC et phobies sociales.
MFI
Gardner [2] Intelligence multiple
dès 7 ans Distribution des différentes facettes de l'intelligence. Version adulte.
Val 60
 indéterminé
Valeurs personnelles
adultes
Distribution de 10 différentes valeurs personnelles. 

En ce qui concerne ces inventaires, en dehors des trois pemiers, les études spécifiques aux personnes surdouées sont absentes. Il est dommage qu'elles ne soient pas plus nombreuses.